Histoire de l'hôtel

Unanimement salué lors de son inauguration en 1929, le Palais de la Méditerranée est immédiatement devenu une vitrine de luxe et de festivités d'entre-deux-guerres. Dessiné par les architectes Charles et Marcel Dalmas, son inauguration prestigieuse a vu défiler de nombreuses célébrités et hommes politiques français et étrangers, tous invités par les milliardaires américains Florence et Frank Gould, déjà célèbres pour la création de Juan-les-Pins.

 

Une fois la façade Art déco dévoilée, les visiteurs ont pu s'émerveiller devant la sculpture de Satori, le marbre blanc, le hall d'entrée, l'escalier imposant, les vitraux, les bois précieux et les lustres en cristal. Salué comme un véritable palace du jeu, le casino dispose également d’une vue spectaculaire sur la Méditerranée grâce à ses baies vitrées. L’auditorium de 1000 places a attiré les plus grands noms du monde du spectacle, dont Maurice Chevalier, Jules Romain, Edith Piaf et Joséphine Baker.

 

Après le faste des années folles et le glamour des années 1930, la grandeur du Palais a peu à peu décliné jusqu'à sa fermeture en avril 1978 suite à des difficultés financières. Le bâtiment a été démoli à l'exception de sa façade classée monument historique. Silencieux pendant 26 ans, l'emblème du patrimoine de Nice est revenu à la vie en janvier 2004 après une restauration de plusieurs millions d’euros supervisée par Concorde Hotels & Resorts. Le nouveau Palais de la Méditerranée propose 187 chambres, un solarium luxueux avec piscine couverte/extérieure et vue panoramique, 1700 m² de salles de conférence et de banquet, un auditorium, le casino restauré dans un style Art déco et des installations de remise en forme et un centre d'affaires des plus modernes. Au XXIe siècle, l'hôtel a retrouvé toute sa gloire et sa splendeur légendaire.